Comment un DRH a créé son université

Thumb undraw graduation ktn0

Résumé de notre précédent business case

 

Raphaël est Business System Owner dans une grande entreprise où il gère une équipe de 10 personnes. Il souhaite former largement avec un budget peu élevé ses équipes. Son objectif est de changer leurs pratiques pour leur déléguer davantage de responsabilités et pouvoir se concentrer sur le développement commercial. Il en parle à son DRH, Yves. Relire notre précédent business case
 
Yves, DRH, indique à Raphaël que l’université interne existe déjà. Elle est structurée par le plan de formation et le parcours d’intégration. Dans ce contexte, plusieurs prestataires ont été sélectionnés comme Globalknowledge par exemple qui propose des cours videos de grande qualité sous forme de modules vidéos courts.

En creusant nous nous apercevons que les salariés se forment peu et n’utilisent quasiment pas le self service des cours videos.

En tant que Manager Raphaël ne voit pas la valeur ajoutée des formations fournies car elles ne sont pas adaptées à ses problématiques. Les salariés sont peu nombreux à utiliser l’offre de formation à distance. C’est trop générique, pas adapté aux pratiques. : « Ils rentrent chez eux et n’ont pas envie de se connecter en plus le soir » car c’est « trop passif » pour générer des compétences utilisables rapidement.

Comme bon nombre de managers il a de plus en plus de mal à encourager ses salariés à aller à des formations dont ils ne voient pas l’intérêt…

" Comme bon nombre de managers il a de plus en plus de mal à encourager ses salariés à aller à des formations dont ils ne voient pas l’intérêt…"

Nous décidons de faire circuler un questionnaire auprès de l’ensemble du personnel « gratuitement » pour savoir à quoi nous en tenir. Résultat les formations manquent de visibilité, désorganisent les services ou les salariés dans leurs tâches et elles sont trop théoriques !

plateforme, université digitale, saas, digital, marque blanche, otis, essity, schoolab, pépinière27

Nous leur proposons alors une nouvelle vision de la formation : digitaliser les équipes, renforcer la collaboration, faire travailler en équipe sur des problématiques concrètes et revoir ainsi l’organisation du travail.

Notre 1ère mission est d’aider les équipes commerciales à construire une nouvelle offre en intégrant les contraintes développées dans le plan stratégique de la Direction présenté au CODIR : Offre en Saas, Digitale, Orientée utilisateur.

Voici la proposition que nous avons faite à Yves :

  • Human Station en marque blanche pour disposer d’une plateforme Saas de formation interne, et pourquoi pas externe auprès des clients voir notre offre
  • Des licences formateurs pour donner accès aux experts internes de l’entreprise et capitaliser sur leurs savoir-faire en mettant en avant les meilleurs commerciaux en l’occurrence et en leur proposant d’enregistrer des cours
  • Proposer un contenu sur étagère, déjà existant, adapté aux enjeux de la Direction et compléter en fonction des besoins avec des formateurs supplémentaires issus de notre team

Notre 1er cours a consisté à travailler sur l'évolution de la relation client et la marque à l'ère de la digitalisation 
Nous avons fait travailler les commerciaux sur :

  • Les valeurs que l'université doit porter
  • A qui elle est destinée
  • Ce qu'elle peut apporter au quotidien

Puis nous leur avons demandé  de répondre à la question suivante : " à quoi faudrait-il former vos clients pour améliorer vos ventes ? " 

En septembre nous vous présentons nos business cases sur notre blog : 

https://www.human-station.com/blog

Bonne rentrée n'oubliez pas de prolonger l'été !

Bon week end !
Matthieu, Clémence, Fabien 

S'INSCRIRE

Avoir sa propre marque blanche

Thumb signature 1

Matthieu Mouillon

Fondateur de Human Station I Stratégie - Vente Parcours – 10 ans de conseil RH (formation, aide à la création, accompagnement) et de gestion de projet Sciences Po (Grenoble), M2 Economie-Droit-Gestion et M2 Droit public BEARINGPOINT, MANPOWERGROUP SOLUTIONS, ARTHUR HUNT