Marre du confinement #travailler-à-distance

Thumb image1

La situation se durcit et chacun commence à travailler à distance. Du fait du Coronavirus.

Mais pourquoi est-ce difficile au fait de travailler à distance ?

Pour des raisons historiques tout d'abord ! En effet, de nombreux métiers et fonctions se sont construits sur la proximité physique. C'est le cas des ressources humaines, du coaching, de la formation, du management... En effet si une livraison_activité de logistique_requiert une présence physique (conduire et décharger un véhicule), un entretien d'évaluation peut se faire à distance.

La culture joue également un rôle clé

Elle se propage par ramifications au niveau sociétal, au niveau d'une entreprise, d'un groupe d'individus avec quelquefois des conflits. On parle alors de sous culture (au sens subculture comme l'explique Ken Gelder). En ce sens nous observons des résistances en particulier dans l'entreprise.

La société se digitalise pourtant

La tendance à digitaliser les rapports humains est forte. Celle-ci s'incarne dans les lieux de sociabilité :

  • sites de rencontre,
  • commerce et e-commerce,
  • recherche de partenaires pour des activités diverses et variées (Jamspace pour la musique par exemple ou bien Happy Trip Pro pour partager ses centres d'intérêts pendant un déplacement professionnel)
  • et bien sûr sociabilité (Facebook, Instagram...)

Pourtant l'entreprise reste à l'écart. Pourquoi ?

Parce que culturellement le travail repose sur un principe de subordination inscrit d'ailleurs dans le code du travail. Être salarié signifie en droit social français échanger son temps de travail contre une rémunération financière. Or contrôler le temps s'est toujours fait par la vue. On observe si la personne travaille... Ou pas en vérifiant visuellement (#présentéisme !)

Ainsi Jérémy Bentham décrit-il au début de l'ère industrielle un système de contrôle permanent : le Panopticon. Le principe est simple : les ouvriers travaillent au sein d'un phalanstère circulaire. Au centre du phalanstère le contrôleur peut à tout instant choisir de vérifier l'activité d'une personne. Se sachant surveillé ou pouvant l'être, chacun travaille. Un phénomène glaçant qui introduit un ouvrage clé en philosophie : Surveiller et Punir de Michel Foucault.

panopticon, Organisation, travail, management, production

Faut-il être vu pour être efficace ?

Ce principe a été battu en brèche au sein même des entreprises à la suite de plusieurs évolutions :

  • La diffusion des micro-ordinateurs qui permet de segmenter le travail et de retravailler depuis chez soi, par exemple une fois que les enfants sont couchés
  • L'égalité femme-homme et l'atténuation de la répartition sexuée des taches domestiques et professionnelles
  • Le forfait jour : un cadre est évalué selon ses résultats. La gestion de son temps de travail est secondaire.

De fait, la pointeuse ou badgeuse, vilipendée par certains est garante d'un équilibre pour d'autres (éviter les glissements taches, garantir un droit à la déconnexion...)

La vraie question est celle de la confiance

En grande partie parce que nous considérons qu'une relation de confiance repose sur la proximité physique. Un réflexe ancien et sans doute animal. Nous faisons confiance à ce que nous pouvons voir, toucher, flairer. 

"Je ne crois que ce que je vois"disait Saint Thomas...

Et c'est peut-être justement le nœud du problème !

Car quelle que soit sa fonction, le travail à distance est possible dans de très nombreux cas. Un sales Manager, DAF, HR Business Partner, Responsable marketing, Développeur, Dirigeant, Formateur peut s'appuyer sur le digital pour faire évoluer son organisation et son management.

A ce sujet il existe de nombreux outils pour compenser l'absence de proximité physique et les défauts inhérents au mail (historique, classement etc.)

TRELLO

Vous souhaiter gérer les TO DO de votre équipe en un clin d'oeil ? Cliquez sur Trello

SLACK

Nous le savons tous, le mail ne s'adapte pas dans sa structure à des échanges nombreux. Si vous ne vous résignez pas à ne pas pouvoir modifier un mail une fois parti et que le classement de vos emails est un casse-tête, cet outil est fait pour vous !

Slack fonctionne par chaîne de messages thématiques. Chaque chaîne traite d'un seul sujet. Par exemple le Projet 1. Vous pouvez les créer ou les supprimer en un seul clic. Des messages privés sont également possibles lorsque l'on ne veut pas toucher tout le monde.

ZOOM

Un besoin de présence, d'échange pour parler avec les mains ou partager votre écran ? Avec zoom vous pouvez facilement partager , tchater et surtout organiser des visioconférences. Cet outil est plébiscité dans le monde entier. D'ailleurs nous l'utilisons aussi 😉

Et si vous voulez vous former, nous sommes là ! # HUMAN STATION

Accéder aux prochains Webinars (gratuit dans la limite des places disponibles)

Lire d'autres articles

Consulter nos offres

Thumb mathilde

Margot

Sales manager Human Station